Fondation SADEV

Coopération & Développement

YELIMANE

Depuis Avril 2012, l’AMSCID a lancé un appel à l’ensemble de ses partenaires pour solliciter un appui et une assistance aux populations maliennes dans le cadre de la Coopération Décentralisée, en vue de faire face à la crise alimentaire et d’assurer une sécurité alimentaire, par une dotation exceptionnelle aux banques de céréales, la facilitation de l’accès à l’eau pour la réalisation de périmètres maraichers, le soutien en semences agricoles pour la campagne agricole 2012-2013, ainsi que la diversification des cultures vivrières.

Dans ce courrier, l’AMSCID a réitéré toute sa disponibilité à poursuivre avec la Fondation Sadev-Mali, les efforts entrepris au profit des populations du Cercle de Yélimané dans le cadre du soutien des actions de développement dans différents domaines.

Les termes qui justifient cette action est sans nul doute (comme dans la plupart des pays du Sahel), la mauvaise campagne agricole 2011-2012 au Mali. Campagne caractérisée par une insuffisance et une inégale répartition des pluies dans le temps et dans l’espace, occasionnant un déficit de la production agricole.

DSCF1538Ainsi, pour répondre à cette demande, l’AMSCID a reçu en Juillet 2012 de la Fondation Sadev-Mali d’une subvention d’un montant de 3 000 000 FCFA (4 573 €) pour l’achat de semences d’arachide au profit de femmes du Cercle de Yélimané.

Dès réception de la subvention par l’AMSCID, des dispositions ont été prises pour l’achat des semences dans le Cercle Kita. Le cercle de Kita réputé grand producteur d’arachide depuis le temps colonial. Au total vingt trois (23) sacs de 100 kgs ont été achetés et acheminés à Yélimané le 18 Juillet 2012.

Le représentant de l’AMSCID dans le Cercle de Yélimané, a réceptionné les sacs de semences au siège local de l’association.

Du 19 au 21 Juillet 2012, une mission de l’AMSCID, conduite par le Secrétaire Permanent en compagnie d’un photographe, s’est rendue à Yélimané pour procéder à la remise aux délégués, des sacs de semences d’arachide.

Le représentant local de l’AMSCID avait convoqué au préalable les délégués des différentes communes concernées pour la remise officielle des semences.
Neuf (9) délégués étaient présents à la remise des semences (5 hommes et 4 femmes).

 

 

DSCF1554Pour rester dans la logique de la convention avec la Fondation Sadev, la répartition des semences d’arachide devrait se faire avec l’appui des élus (Maires) et les chefs de villages, qui identifieront les bénéficiaires dans chaque village sur la base de critères de vulnérabilité et d’indigence
Pour se faire, une fiche a été élaborée par le Secrétaire Permanent et remis aux différents délégués afin de dresser la liste des bénéficiaires directes de l’action.

L’utilisation correcte de cette fiche a été expliquée aux représentants des communes.
Il a été demandé aux délégués, d’associer étroitement les chefs de villages et les élus, dans le processus de distribution. La fiche des bénéficiaires sera signée par le Maire et le responsable de distribution.
Avant de procéder à la cérémonie de remise, les délégués venus pour l’occasion sont intervenus pour saluer cette initiative de la Fondation Sadev-Mali et de l’AMSCID.

 
Selon les délégués, la crise alimentaire est un phénomène réel cette année dans le Cercle de Yélimané. Cette donation permettra aux femmes de réaliser une bonne campagne agricole 2012-2013, si les conditions pluviométriques s’améliorent.
Déjà, avec l’arrivée précoce des pluies cette année, la situation est prometteuse. Les hommes estiment que la quantité est insuffisante pour satisfaire les besoins des femmes.
Selon Madame Maro Cissé, représentante des femmes de la commune rurale de Dogofry, l’AMSCID a fait un bon choix. L’arachide est un élément important dans notre alimentation surtout pour les femmes qui l’utilise beaucoup.
Dans son intervention, Madame Coumba Tandia de Diongaga estime que, peu soit-il, c’est le geste solidaire qui compte beaucoup pour nous les femmes en cette période de crise.

Elle poursuit qu’il y a beaucoup d’ONG dans le Cercle de Yélimané, mais c’est l’AMSCID à travers son Président Monsieur Bassirou Diarra, qui a pensé à nous les femmes pour démontrer sa volonté de venir en aide aux femmes et de poursuivre les actions de développement dans le Cercle de Yélimané.
Ce geste solidaire nous réconforte et nous allons en faire bon usage, dit-elle.
Dans son intervention, au nom de l’AMSCID, Monsieur Fatoma Francis Dembélé a remercié les délégués présents et leurs a expliqué les objectifs de l’action.
Certes les besoins sont très importants et l’action ne pourrait pas les satisfaire entièrement les populations.
Nous avons faite comprendre aux femmes que pour le moment, c’est la Fondation Sadev-Mali qui a décidé d’apporter une aide aux femmes du Cercle de Yélimané. Mais avec les moyens disponibles, toutes les communes ne pourront pas bénéficiés de l’action.

Au total six cent vingt (620) femmes ont bénéficié de semences d’arachide. Le nombre de bénéficiaires a dépassé le prévisionnel, cela se justifie par l’engouement des femmes à pouvoir développer l’activité agricole. Cette action permettra à ces femmes d’augmenter leur production agricole pour la campagne 2012-2013.