Fondation SADEV

Coopération & Développement

Offre de volontariat, Comores | Formation professionnelle

La Fondation Sadev recrute un volontaire de solidarité internationale pour mettre en oeuvre son programme d’actions aux Comores. Pour participer à cette mission, rejoignez-nous !

Offre de volontariat | Union des Comores

Coordinateur·rice de projets | Développement de la formation professionnelle

Contexte

La Fondation Sadev

Créée en 2009 par Sadev 94 et quinze entreprises de l’aménagement urbain, la fondation Sadev 94 élabore, soutient et développe des projets de coopération et de développement au Mali et aux Comores. Son approche thématique associe les problématiques de formation professionnelle et d’amélioration du cadre de vie aux enjeux du développement durable (eau potable, assainissement, développement urbain et territorial, renforcement de compétences). Aux côtés des acteurs du Val-de-Marne mobilisés pour le développement du Mali et des Comores, la Fondation a soutenu 14 projets de développement depuis 2009.

Lançant un nouveau programme d’actions pour la période 2020-2025, la Fondation recherche un·e volontaire pour développer les projets et activités menés aux Comores, en partageant son expertise dans la formation professionnelle pour l’ensemble des projets de la Fondation.

En Union des Comores

Sollicitée en 2013 par les organisations de la diaspora de Djomani (commune de Nyumandro-Kiblani, île de Grande Comore), la Fondation y a soutenu techniquement et financièrement deux projets de développement : la réhabilitation et l’extension d’un réseau d’eau potable intercommunal (avec l’AFD) ; la création du premier centre de formation professionnelle aux métiers du bâtiment des Comores.

La Formation professionnelle est peu développée aux Comores, et souffre d’un manque de structuration qui limite les perspectives professionnelles de la jeunesse. Dans ce cadre, la Fondation et ses partenaires soutiennent son développement et son renforcement par la pérennisation du centre de Djomani.

Le centre de formation et d’insertion professionnelle (CFIP) de Djomani a ouvert en 2014 avec deux formations aux métiers du bâtiment. Dans un contexte institutionnel complexe, le centre pâtit d’une insuffisance régularisation de son fonctionnement. La fondation Sadev et ses partenaires techniques et financiers[1] visent la transformation du centre et de son offre de formation afin d’assurer sa pérennisation progressive et son adaptation aux besoins et réalités comoriennes : amélioration de la gestion et du mode de financement du centre, formation des formateurs professionnels, évolution du curricula, élargissement des domaines de formation, structuration des partenariats avec le secteur privé, etc..

 

Mission

Fonctions

En tant qu’agent permanent de la fondation Sadev aux Comores, le.a volontaire porte plusieurs responsabilités complémentaires.

Représentant·e géographique et thématique de la Fondation Sadev (environ 40%)

En lien direct et régulier avec le siège, le·a volontaire :

  • Représente la Fondation Sadev auprès des acteurs institutionnels et partenaires des Comores et de l’Océan Indien (communication, développement des réseaux…) ;
  • Veille et identifie des opportunités d’activités pour la Fondation Sadev ;
  • Partage son expertise dans la formation technique et professionnelle pour l’ensemble des activités de la fondation (rédaction de notes, bulletins d’informations, dossiers thématiques) ;
  • Coordonne les projets, acteurs et missions et partenaires de la Fondation aux Comores ;
  • Assure la gestion administrative et financière des projets, en lien avec le siège.

 

Chef·fe de projet formation professionnelle pour le renforcement du CFIP de Djomani (environ 60%)

Interface entre la fondation Sadev, les partenaires et agents du centre de formation professionnelle de Djomani, et les bailleurs encourageant le développement de son activité, le·a volontaire assure les tâches permettant sa pérennisation :

Gestion de projets de développement

  • Gestion et coordination du cycle projet (mise en œuvre des activités, actualisation du chronogramme et du budget prévisionnel), en lien avec les partenaires techniques du projet ;
  • Relations bailleurs, prospective, recherche et gestion des financements dédiés au projet ;
  • Coordination des activités du centre de formation (appui à la direction et au Responsable Technique et financier du centre, suivi de la scolarité et de l’insertion des apprenants) ;
  • Organisation et suivi de la formation des artisans-formateurs, de la formation générale ;

Ingénierie de la formation professionnelle

  • Réflexion, concertation et mise en œuvre de curriculas de formation adaptés au contexte et aux réalités comoriennes ;
  • Coordination de la restructuration de l’offre de formation professionnelle du centre ;
  • Participer aux travaux de production de connaissance (lancement, contractualisation et suivi d’études et de partenariats, retours d’expérience) ;
  • Réalisations d’expertises et partage de compétences pour le développement de la formation professionnelle dans les pays du Sud (retours d’expérience, recommandations) ;

 

 

Profil du candidat

Compétences spécifiques

Le·a candidat·e justifie d’une bonne connaissance de l’ingénierie pédagogique de la formation technique et professionnelle. Une expérience dans les pays du Sud et la connaissance du monde du développement sont appréciés.

  • Formation niveau bac +3 à +5 dans les domaines de la coopération internationale et/ou de l’ingénierie de la formation professionnelle.
  • Connaissance des pays en développement. Une expérience de gestion des projets de développement est un atout ;
  • Connaissance de l’environnement de l’aide au développement ;
  • Parfaite maîtrise du pack Office (Excel, traitement de texte, présentations) ;

Qualités requises :

  • Grand sens organisationnel, sens des responsabilités ;
  • Dynamisme, capacité à effectuer un travail multitâche ;
  • Curiosité et ouverture d’esprit ;
  • Capacité de travail en autonomie et force de proposition ;
  • Sens pratique et logistique développé, connaissance des pays du sud ;
  • Souplesse et adaptabilité culturelle, expérience du travail à l’international.

 

Conditions

Volontariat d’un an renouvelable, à compter de janvier 2020.

La mission est régie par le statut du Volontariat de Solidarité internationale (loi du 25/02/2005). Avant son départ, le·a volontaire participe à une formation de préparation au départ. Un accompagnement au retour est inclus dans la mission.

Le·a volontaire reçoit une indemnité mensuelle lui permettant de couvrir l’ensemble des frais de vie sur place (de 600 à 1000 euros selon les charges). Il·elle dispose d’une assurance rapatriement, de couverture médicale (mutuelle) et retraite. Le transport annuel sur place et ses frais d’hébergement sont pris en charge par la Fondation.

Le volontaire est basé à Moroni, capitale de l’Union des Comores.  De fréquents déplacements à Djomani sont nécessaires (30 minutes de Moroni). D’éventuels déplacements dans l’Union des Comores et la région pourraient être nécessaires. Conditionnelle, la possession du permis de conduire est recommandée pour cette mission.

Postuler

Cette mission vous intéresse ?

Envoyez votre CV et lettre de motivation (une page maximum) à l’adresse contact@fondationsadev.fr en indiquant dans l’objet de votre mail « Candidature Volontariat / Coordinateur FTP Comores ».

Nous recevrons vos candidatures jusqu’au 15 novembre 2019. La fondation se réserve le droit de clôturer la réception des candidatures avant l’atteinte de la date limite.

[1] Le GREF, experts bénévoles appuyant la formation professionnelle ; la nouvelle OPACO, organisation patronale comorienne pour l’insertion ; la CADF –organisation des Djomaniens résidant en France- et l’Ambassade de France, soutenant le projet de création depuis son lancement.